samedi 27 novembre 2010

La Cité des Anges, Bangkok


19 Novembre 2010

Notre vol de 15h30 de Chiang Mai vers Bangkok s’est très bien déroulé. Bien qu’Air Asia possède les sièges qui ont le plus petit espace vital que nous ayons jamais vue, l’agent de bord nous mentionne dès le départ que nous pouvons changer nos places, puisque plus loin dans l’avion, il y a trois bancs libres que nous nous séparerons volontiers à deux. Profitant ainsi de plus d’espace et d’un hublot pour voir les magnifiques paysages du plateau central de la Thaïlande.

Nous arrivons à l’aéroport ultra moderne de Suvarnabhumi et sautons dans un taxi qui nous mènera vers un hôtel temporaire qui nous a été réservé par le Legacy suites de Bangkok, puisque ce dernier affiche complet pour la première de nos dix nuits dans la capitale. Arrivé sur place, nous sommes déjà appelé par nos noms et on nous mentionne que finalement, le Legacy Suites s’est libéré durant la journée et que nous y seront conduit sans frais sur le champ… Le chauffeur arrive et nous revoilà en route vers notre lieu de résidence pour les 10 prochaines journées… Excellent choix qualité prix un peu à l’écart du centre touristique, mais les taxis de Bangkok sont peu dispendieux et nous préférons être bien installé plutôt que d’être dans les coins touristique. 2100 Baht (68$ Can) La nuit incluant déjeuné, gym, piscine, tennis.



Ici, nous avons droit à un studio avec une cuisinette… Donc, après s’être installé bien confortablement et avoir fait une halte au restaurant japonais de l’hôtel pour savouré quelques sushis, nous partons à la recherche d’une épicerie qui remplira notre garde manger !! La dernière fois que nous avons préparé notre propre nourriture, remonte à prêt d’un mois. Nous sommes comme des enfants dans l’épicerie et remplissons notre panier de plein de bonnes choses!
De retour au bercail en fin de soirée, nous regardons les options de visite pour demain, un peu de lecture et dodo…



Pour notre première journée dans la métropole et après le petit déjeuner, nous prenons un taxi (4$) pour le centre du vieux Bangkok… Nous y visiterons le Bangkok National Museum, un ensemble de bâtiments abritant les chefs d’œuvre de l’art thaïlandais ainsi que des anciens temples et l’ancien palais royal regroupé dans un but de conservation.



Commençant par les salles 1 et 2 de l’édifice d’entrée, nous apprenons ici l’histoire du pays, de la préhistoire au temps moderne, passant par tous les rois qui ont gouverné et qui gouverne encore le pays… Puisque la Thaïlande est une monarchie… ne vous avisez pas de parler contre le roi, la reine ou n’importe qui de la famille royale, sous peine d’emprisonnement. Donc, tant que je ne serai pas sorti du pays, je n’en ajouterai pas plus.

Nous passerons ensuite par plusieurs salles qui contiennent différentes collections de masques, figurines de théâtres, poteries, cadeaux royaux, défenses d’éléphants sculptées, différents palanquins royaux (selles d’éléphants), armes de toutes sortes, costumes de toutes les époques et pour toutes les occasions, immenses chariots funéraires pour la royauté pouvant peser jusqu’à 20 tonnes, etc. Quand même intéressant comme musée bien qu’on passe assez rapidement sur certaines parties…



De retour à l’hôtel toujours par taxi, nous cuisinons une bonne salade de roquette au poulet balsamique avec fromage bleu et légumes… Excellent !!! Une tournée au gym, mis à jour de nos aventures à Chiang Mai et Phuket suivi d’un peu de lecture et DODO …


2e journée … ce sera relaxation pour aujourd’hui, David cuisine (du Kraft Dinner! Miam!) et joue de l’ordinateur pendant que j'écoute des films sur Star Movie… Puis la routine : une heure au gym, épicerie pour demain et une promenade de soirée dans les rues de Bangkok où nous pointerons notre nez dans les marchés de nuits qui bordent les trottoirs aux alentours de notre hôtel… Je visite également quelques tailleurs sur mesure pour me trouver les quelques morceaux de linge qui me manque dans ma garde robe… En soirée, une foule immense envahi les rues, c’est le Loy Krathong,une fête célébrée chaque année dans toute la Thaïlande. Elle a lieu lors de la pleine lune du 12e mois du calendrier thaï lunaire traditionnel ; dans le calendrier occidental, ceci se produit généralement en novembre. Loi signifie "flotter". Un Krathong est un petit radeau d’une vingtaine de centimètres de diamètre, taillé dans la section d’un tronc de bananier (bien que les versions contemporaines utilisent souvent du polystyrène), décoré de façon élaborée avec des feuilles de bananier, des fleurs, des bougies, et trois bâtons d’encens etc... Certains y ajoutent également une pièce en espérant en retour bonne fortune, ce qui fait surtout le bonheur des enfants qui iront à la pêche au Krathong une fois la fête terminée. Durant la nuit de la pleine lune, de nombreux Krathongs ainsi réalisés sont lâchés des bords d’une rivière, d’un canal, d’un lac ou d’un bassin.



Jour 3 … Après la routine de l’avant midi, nous élargirons nos horizons. Une grande marche de santé de quelques heures sous un soleil tapant, respirant l’exaust des voitures, nous mène dans le quartier Silom de Bangkok. Sur notre chemin, nous repérons les transports en commun de la ville, soit le Sky train et le métro, ce qui nous sera utile pour les prochaines journées. Nous croisons quelques bidonvilles qui contrastent avec les grattes ciel qui se trouvent juste à coté… pas beaucoup d’attractions touristiques par ici cependant, nous avons un excellent aperçu de la vie des gens de la ville.

 
Nous sommes à la recherche du Suan Luam Night market que nous ne trouverons jamais… peut être ne sommes nous pas assez tard ! Nous finirons finalement notre marche de 6 Kilomètres dans le grand parc urbain Lumphini. On se croirait dans un parc de Chine par ici, un parcours de fitness en plein air y est aménagé, deux lacs remplis de poissons géants que l’on peut nourrir avec du pain vendu par des itinérants, un nombre incalculables de joggers partout dans le parc… Nous prenons un peu de repos sur un banc en regardant la vie des gens!!



À la tombé de la nuit, il faut dire que le soleil se couche vers 17h30 par ici, c’est par le métro que nous rentrons à la maison… La seule ligne de métro de Bangkok est très moderne et se compare facilement à celle de Shanghai (Chine). Rapidement, nous sommes à quelques pas de l’hôtel et passants par notre épicier du coin, nous rentrons pour déguster une bonne salade de roquette !! MIAM ! Une sortie sur le toit pour jouer au tennis, un peu de WEB, lecture et DODO !



La 4e journée fut passé à dormir et prendre du repos… donc passons au jour 5 ! Nous voilà reparti cette fois pour explorer le Chinatown de Bangkok… Pour s’y rendre, un petit détour vers le sud de la ville pour nous permettre d’expérimenter deux autres transports en commun… Premièrement, notre ligne de métro nous amène jusqu’au skytrain… Un petit tour au dessus des rues de la ville où nous avons vraiment un aperçu de l’ampleur de celle-ci. C’est la ville à perte de vue par ici ! Au bout de la ligne du train, ce trouve le système de transport par bateau… En plein centre de la ville, des bateaux se présentent à horaire régulier (aux 10 minutes environ) sur différents quais se trouvant le long de la rivière Chao Praya, qui traverse la ville du nord au sud. Nous prenons l’un de ces bateaux (ferry) pour se rendre six quais plus loin et débarquer en plein cœur de Chinatown. Aucun embouteillage !! Cout total de la promenade en bateau, 0,50$ CAN.



Depuis plusieurs siècles, la communauté de chinois s'est très largement développée à Bangkok et s'est regroupée autour de Yaowarat Road et de Ratchawong Road pour créer le quartier chinois de Bangkok, dès le XVIIIe siècle. Chinatown est d'ailleurs le plus vieux quartier de la ville. Maintenant au cœur du quartier chinois de la ville, nous longeons les ruelles à travers les magasins de bidules de toutes sortes. Y a du monde ici! Tout comme en Chine! Dans ces ruelles déjà très étroites, puisque tout le monde envahie le trottoir pour avoir plus d’exposition, il y a aussi les motos, les charriots de bouffes, les chiens, les camions de livraison, les enseignes rouges et or écrites en chinois, les épiceries chinoises, etc. Après quelques heures à jalonner les rues de ce quartier et avoir manger dans un bon petit resto chinois, nous reprendrons le Metro pour se retrouver prêt de notre hôtel…

Un petit détour vers les stands de babioles de tout genre qui longent la rue Sukhumvit pour y faire quelques achats, un petit tour à l’épicerie et hop nous voilà à la maison… Une autre journée où les jambes nous font mal… Un peu de TV, lecture, WEB, DODO !!

6e jour dans la capitale ! C’est en fin de journée que nous reprenons le chemin vers le night life de Bangkok, le secteur de la rue Patpong… Ici, en journée, point d'activité. Patpong est une petite rue calme, plus précisément deux petites rues calmes (Patpong 1 et Patpong 2) qui récupèrent de leurs nuits agitées. Puis, lorsque le soleil faiblit au bout de Silom road, la vie semble à nouveau s'exalter. Les stands des commerçants se reconstruisent pour que renaisse, à la nuit, le célèbre et infernal marché de Patpong, entouré de ses attractions nocturnes mondialement connues.



Sous les néons blancs des stands de toutes sortes, l'ambiance n'est pas toujours à la fête. Le légendaire sourire thaïlandais ne semble pas toujours être la monnaie d'échange en cours. Les commerçants ne plaisantent guère, ils sont là pour gagner leur vie et pour vendre. Les choses sont claires. Les allées bondées, essentiellement fréquentées par des touristes plus curieux qu'acheteurs, ne sont qu'étalages de souvenirs traditionnels, de vêtements de marques, de montres, de vidéos, de CD... Les prix d'appel de ces articles, en grande majorité contrefaits, sont souvent exorbitants. Mais la négociation s'engage vite à la vue d’un acheteur intéressé qui peut repartir avec l'objet pour le tiers du prix initial. Tout autour, les touristes peuvent succomber aux chants des sirènes asiatiques des gogo-bars. Ils sont nombreux, par ici, et s'affichent pleinement tout comme dans le red light d’Amsterdam…

Après encore plusieurs heures de marches, nous rentrons à la maison… les genoux de David n’en peuvent plus et pour moi, c’est ma hanche qui fait défaut.

Pour en finir avec Bangkok, notre 7e journée sera encore la visite d’un marché… cette fois ci le plus grand de tout le pays … Les Asiatiques ont l'art et la manière de rentabiliser au plus juste l'espace. Surtout lorsqu'il s'agit de commerce. Chatu Chak Market (Jatujak ou JJ Market) en est une parfaite illustration. Le plus célèbre des marchés de week-end de Bangkok est un exemple d'organisation où tout s'imbrique, tout s'agence logiquement, mais sans jamais se mélanger ou se gêner.



Parce qu'il est également le plus populaire des marchés de la Cité des Anges, Chatu Chak attire non seulement les touristes, friands de ce type de concentration commerciale archaïque et conviviale, mais aussi les gens du pays, pour la multiplicité et la pluralité de ses commerces. Dresser une liste exhaustive des articles proposés serait impossible ici. Les onze thèmes, repartis en 27 sections plus ou moins bien structurées, s'étendent, à la pointe du Chatu Chak Park, sur 15 hectares.

Nous reviendrons à l’hôtel 7 heures plus tard avec tout plein de trouvailles à très bon prix … en tout les cas, nous sommes bien content des prix payés et c’est ça l’important !! Une dernière sortie vers l’épicerie pour nous fabriquer encore un excellent repas… Miam !



Nous finirons donc notre séjour à Bangkok avec deux journées de repos au soleil bien installé à la piscine, un peu de gym le matin, un peu de tennis, promenade dans les rues de la ville, la routine …
En fin de journée lundi, un taxi nous attend pour l’aéroport d’où nous partirons pour notre prochaine destination …

Un délice local chinois, la peau de porc rôti... Celle-ci se vendra le gros prix! 
Chinatown, Bangkok


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire