lundi 4 octobre 2010

Nha Trang, Vietnam


22 Septembre 2010...

Après un séjour apaisant dans les montagnes de Dalat, nous prenons à nouveau un sleeper bus pour nous rendre à Nha Trang. Contrairement à la route pour l’arrivée, celle-ci est une route toute neuve, qui parcours les montagnes avec une vue fantastique. Pendant la descente, nous voyons de belles chutes et des ravins impressionnants. Tout augure bien pour cette prochaine destination.

Par le biais de Trip Advisor, nous avons trouvé un hôtel tenu par un québécois et sa famille. Les commentaires sont très élogieux, à propos du service, des installations et du resto. À la sortie du bus, nous prenons un taxi pour nous y rendre le plus rapidement possible, la route nous a un peu fatigués! Puisque nous n’avons pas précisé le nombre de nuit que nous désirons rester à cet endroit, la première chambre qu’on nous offre n’est disponible que pour une nuit. Pas grave, on s’y installe quand même. Et comme la faim se fait grandement sentir, c’est une poutine qui nous remplira le ventre! Miam! Bien bonne, familière à celle de DD Canada au Cambodge, mais ce n’est pas encore celle d’Ashton!

En soirée, après avoir obtenu des infos sur la ville pendant une dizaine de minute, parce que j’ai posé une simple question, nous allons marcher sur la plage. Une plage magnifique qui fait six km de long, beau sable, plage assez propre. Le long de la mer, il y a des hôtels de luxe, Sofitel, Sheraton et autre. C’est superbe! Mais nous nous contentons de notre chambre à 30$ la nuit, avec vue sur… le voisin d’en face!

L’appel de la plage se fait sentir assez tôt ce matin. Après un copieux déjeuner à l’hôtel, changé de chambre pour trois étages plus bas, nous avons maintenant la vue sur… l’arbre qui bloque la vue! Nous marchons jusqu’à la mer pour se retrouvé au La Louisiane Brewhouse. Micro-brasseur avec resto chic et branché, piscine, chaises longues sur la plage. Pour 1.50$ chacun, on a droit à une belle chaise, les pieds dans le sable, face à la mer… On ne bougera pas d’ici pour la journée! Les vendeurs ambulants font cuire des langoustes géantes, pour quelques dollars, vous pouvez les déguster sur un tapis de bambou sur la plage, tout bien apprêtée. Fin de journée, marche sur la plage en direction inverse de celle que nous connaissons déjà, détour par la ville. On repère un hôtel qui nous offre une super aubaine! 16$ la nuit, balcon, cinquième étage et vue imprenable sur la mer! Demain on déménage!

En milieu d’avant-midi, nous quittons avec nos sacs sur le dos, par un soleil de plomb, pour aller s’installer à notre nouvel hôtel. Sur place, on défait les sacs pour prendre le nécessaire de la journée, maillot et livres pour la plage. Quelques fourmis sur la table à café, ce n’est pas bien grave, on a vu pire! Deuxième journée à se faire dorer la couenne, on profite de la piscine du Louisiane, bonne bouffe sur nos chaises longues et fin d’après-midi sur la plage avec les vietnamiens qui viennent s’y installer pour le souper et la baignade quotidienne. Au retour à notre chambre, on relax, mais nous voyons que ce n’est pas que quelques fourmis qui s’y trouvent, mais un régiment! Problème fréquent dans les hôtels d’Asie. Plus tard en soirée, une fois que nous sommes couchés, l’envie de souper se fait sentir. On s’habille et on part à la recherche d’un resto ouvert. Resto de fruits de mer sur notre passage qui nous accueille. Pour ma part, ce sera une soupe au crabe et au légume du jour, pour David, un plat de porc à je ne sais quoi. Les légumes de ma soupe sont des épinards, le crabe est un mélange de chair et de coquille… Au même moment, ma cousine m’écrit qu’elle mange de bonnes nouilles chinoises québécoises avec mes parents… Je suis jalouse! Retour au dodo, demain, on déménage encore!

Cette fois, nous partons à la recherche d’un hôtel dans le quartier des routards. Pas de vue sur la mer nécessaire, mais un peu de confort serait grandement apprécié! Et pas de fourmis! C’est au Nice Hôtel que nous arrêtons notre choix! Grande chambre, grand balcon, grand salon. Le tout au huitième étage, une vue sur la mer à partir du balcon ET dans le bain! Pour seulement 25$ US! Si seulement on avait cherché un peu mieux à notre arrivée! C’est notre dernière journée à Nha Trang, on profite de ce fabuleux confort pour préparer notre départ.


Pour casser la croûte, en face de notre hôtel se trouve un resto italien. La référence est bonne, on s’y rend rapidement! À l’entrée du resto, une dame italienne nous reçoit en chemisette de bikini… mais le portrait n’est pas si beau à voir… elle a au moins cinquante ans, elle a beaucoup abusé de ses petits drinks roses et de la cigarette. Une italienne bohème qui ne veut pas vieillir. De dos, pas si mal, grandes jambes sur talons hauts, longs cheveux noirs frisés… de face, Ouch! Pendant que nous étions à table à déguster une pizza que les italiens seraient gênés de servir et un plat de pâtes avec encore une fois beaucoup trop d’ail, c’est un énorme rat que je vois sortir de la cuisine et déambuler dans la salle à manger. C’est fini pour moi! Je quitte l’endroit!

En soirée, après avoir trouvé des Doritos et du Cheddar, on se bourre la face sur le balcon, tout en observant la mer pour une dernière fois. Demain, on se lève à 5h00 pour notre avion qui décolle à 7h45! Prochaine destination : Da Nang et Hoi An.

 

1 commentaire:

  1. Wow!!! Quelles belles images!!! La première de cette page de Nha Trang au Viet-Nam...avec la lune ou encore le soleil...vraiment wierd mais capotant à regarder!!

    J'adore te lire Mel...

    RépondreSupprimer