vendredi 27 août 2010

Siem Reap et Angkor, la richesse du Cambodge

Siem Reap et Angkor


De Khompong Cham à Siem Reap, nous avons eu l’immense plaisir de voyager en bus karaoké! Et oui, encore, du bruit, des arrêts inutiles et 5 heures de route un peu pénible. Malgré que nous voyagions dans les bus VIP, le confort reste très sommaire, mais soyons indulgent et compréhensif, il y a pire dans la vie!

Nous arrivons donc, samedi le 14 août, à la gare de bus, qui se trouve à quelques km de la ville. Avant même de descendre, nous sommes repéré par les chauffeurs de tuk tuk (mototaxi) qui veulent bien nous aider! Pour 2$US, ils nous proposent de faire le tour de quelques hôtels et guesthouses pour trouver ce qui nous convient, ils connaissent les prix et sont de très bons guides. Après une tournée de 4 ou 5 établissements, notre choix s’arrête sur la Tanei Guesthouse. Un super endroit avec une piscine, un bar lounge extérieur et des chambres correctes, avec la clim! Tout ça, pour 22$US la nuit.

Pour la fin de la journée, on se la coule douce, je dors un peu pour faire passer la migraine karaoké, et nous nous rendons au centre-ville pour voir le ‘’night-life’’ de cette ville. Wow! C’est super! Outre les tuk tuks qui sont un peu insistants, notre promenade est très agréable dans cette ville de touristes et de vacances. Au cœur de celle-ci, nous n’avons pas l’impression d’être totalement au Cambodge. J’ai plutôt l’impression d’être au Mexique, sur une rue remplie de terrasses, de pubs, de restos et de boutiques souvenirs. Que j’aime cette ambiance! Vraiment! On repère un resto mexicain, qui se dit avoir le meilleur Margarita du Cambodge! On s’y installe pour manger de bons nachos, une bonne bière et une sangria! Miam!!! Dodo tôt, demain on profitera d’une belle journée à la piscine!

Tel qu’annoncé, nous avons passé notre journée à la piscine de notre hôtel. Avec nous, quelques français que nous avions croisé lors de la visite du Plateau des Bolovens, au Laos. Ils sont très gentils, on raconte nos voyages à tour de rôle. Une journée très agréable à profiter d’un soleil magnifique et d’une piscine presque privée. Quelques jours avant d’arriver à SR, nous avions eu des nouvelles de nos amis français du tout début du Laos, Florence (Flan) et Gaëtan (Catin). Ils sont aussi à Siem Reap pour quelques jours. On se donne rendez-vous devant le resto mexicain de Pub Street où nous avons mangé la veille. Nos amis n’ont jamais mangé mexicain, c’est donc une bonne occasion pour David de pouvoir commander des ailes de poulet à nouveau! Encore, belle soirée à nous raconter nos parcours, nous décidons d’aller visiter le site d’Angkor tous ensemble demain. Jusqu’à maintenant, des temples, on en a vu un et un autre… et c’est sans attente vraiment que nous allons faire la visite de ce site dont tout le monde parle ici.

Qu’est-ce que Angkor… Ce fut la Capitale de l’empire Khmer qui aura dominé la région (Laos, Cambodge, Vietnam et Thaïlande) pendant plus de 500 ans entre le 8ème et le 13ème siècle. À proximité du grand lac Tonle Sap, de la rivière Siem Reap et entouré de plaines propices à l’agriculture, l’endroit étais parfait pour y implanter cette immense ville de 800 000 habitants (La plus grande ville au monde à l’époque et la seule à atteindre cette taille avant l’ère industrielle) s’étendant sur près de 3000 Km carrés. Ils y ont érigé un grand nombre de temples, palais, sanctuaires et systèmes d’irrigations qui fit d’eux un peuple très prospère… Celui qui contrôle l’eau, contrôle tout! Par exemple, un des immenses bassins de rétention construit à main d’homme (avec l’aide des éléphants) occupe une superficie de 8 km par 2km…

L’empire tomba probablement en raison de problème de querelles internes (de successions entre les rois), de guerres contre les Siam, les Chams et les Viet puis des problèmes de surpopulations, d’inondations, etc. Finalement, ceux qui reste de l’empire Khmer s’établiront en bordure du Mékong à environs 220 Km au Sud Est et fondèrent Phnom Penh (Actuelle capitale du Cambodge). Angkor étant laissé à elle seule, dans la jungle, du 13e au 18e siècle… Le site commencera à être restauré en 1907 par les français qui colonisaient le pays à cette époque… Puis sera à nouveau pillé et saccagé par les Khmer Rouges entre 1975 et 1979, ils voulaient anéantir toute forme de religion et de lieux sacrés… De nos jours, le site est protégé par l’UNESCO et la France, le Japon, les États-Unis et beaucoup d’autre pays apportent leur soutien à la reconstitution des différents sites…



http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor


Départ à 8h30 par une belle journée chaude, après avoir mangé un bon déjeuner pour moi et apporter celui de David : Un bon Cropue Monsisur! (nous croyions que c’était une faute dans le menu, mais tous le disent de cette façon! C’est en fait un Croque Monsieur!) Nous avons donc rendez-vous au coin de la rue pour se trouver un tuk tuk et partir à la découverte d’Angkor. Ce site est tellement gros, il y a trois routes possibles pour visiter les sites les plus rapprochés.

Puisque nos amis en sont à leur deuxième journée de visite, et que nous sommes quatre à payer le tuk tuk nous choisissons de faire la route la plus longue. On trouve un chauffeur qui nous fera la visite pour 15$US, toute la journée à nous mener d’un temple à l’autre, et à nous attendre durant les visites!

Nous arrivons sur le site, on achète une passe pour trois jours, applicable sur une semaine, au prix de 80$US pour deux. Dès notre entrée, nous sommes transportés par l’envergure de ce que nous voyons. Je vous laisse découvrir, à travers l’œil de mon comparse, l’immensité et la beauté de ce lieu sacré …

Le grand circuit fait le tour de plusieurs temples et palais et nous visiterons aujourd’hui en compagnie de nos amis :

Preah Khan (un immense temple qui était en fait le centre d’une ville de 50ha entouré de douves et de fortifications)


Neak Pean (un grand basin entouré de 4 plus petits bassins avec, au milieu, un sanctuaire pour les moines)

Le mebon Oriental (un temple, avec plusieurs tours, qui se trouvait auparavant au centre d’un immense réservoir d’eau et entouré d’une ville)

Pre Rup (un anciens temple funéraires datant de 961 qui est passablement démoli mais quand même très beau)

La visite de chacun de ces temples nous prend en moyenne 1h chacun et avec la chaleur, le soleil qui tape, en fin de journée nous sommes tous très fatiguer et rentrons à nos hôtels respectifs vers 16h pour une belle sieste. Mel et moi finirons cette journée au resto de l’hôtel avec un bon repas et des petites bières en fut à 0,50$ !! Bien mérité !



http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor_Vat




L’achat du billet de trois jours s’avère le meilleur investissement de ce pays, jusqu’à maintenant! On comprend pourquoi tout le monde ne parle que de ça. En fin de journée, alors que le soleil commence à descendre, nous y retournons cette fois pour n’en voir qu’un seul, le plus imposant, le Angkor Vat, et nous aurons environ 2 heures pour en faire le tour. Sur le chemin du retour, on croise quelques singes qui cassent la croûte, l’un avec un sac de riz collant, l’autre avec un bout de canne à sucre, chacun y trouve son compte et notre présence à quelques mètres ne semble même pas les déranger!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Angkor_Thom


Dernière journée de la visite, le petit circuit qui comprend Angkor Thom, le Bayon, Baphuon, la terrasse des éléphants, Ta Phrom… (Je nomme ici seulement les sites que nous avons visité) Même stratégie qu’hier pour la visite mais un peu plus tôt, nous partons vers 3h, pour environ 3 heures et bénéficier d’un soleil couchant pour les couleurs. Cependant, la journée est plutôt grise, mais tout de même, le coup d’œil en vaut le détour. Tout au long de ce circuit, plusieurs temples sont en restauration. Nous pouvons quand-même nous promener dans les couloirs de pierres, essayer de comprendre comment les arbres ont pu pousser sur le dessus des murs, avec leurs gigantesques racines qui rejoignent le sol.

Angkor est, à ce jour, le plus beau et le plus imposant site historique que j’ai visité. Nous aurions pu y retourner tous les jours, revoir, encore et encore, les mêmes temples, en découvrant quelque chose de nouveau à chaque fois.

Il est l’emblème du Cambodge, considéré comme la 8ème merveille du monde, protégé par l’UNESCO, restauré en partenariat avec plusieurs pays… et dire que je n’en connaissais même pas l’existence auparavant…

Demain, encore un petit bout de route pour nous approcher doucement de la mer. Nous allons à Phnom Pen, la capitale du Cambodge. C’est dans cette ville que nous comprendrons un peu mieux ce qui s’est passé lors de la prise de contrôle par les Khmers Rouges, dans les années 1970-80. Quoi que, je ne crois pas qu’il soit possible de comprendre une telle terreur…


1 commentaire: