samedi 26 juin 2010

Shanghai, semaine 2



Deuxième semaine à Shanghai... 21 juin 2010


Étant tous les deux toujours très intéressé à continuer à parcourir la ville de Shanghai, et puisque notre ami Pierrot est toujours aussi généreux avec son hospitalité à très bas prix (0$ par jours), nous resterons une semaine supplémentaire.

En fait, notre plan était de partir en début de semaine. Après consultation du site internet pour booker nos billets d’avion vers Guilin (province du Guangxi au sud du pays), on nous suggère d’attendre au lundi suivant pour voyager presqu’à moitié prix (95$ canadiens pour un vol de 2h15) sur China Eastern Airlines. Ce que nous ferons avec plaisir!



Alors, pour ce lundi chaud et humide, comme c’est fréquent à Shanghai, on en profite pour se la couler douce. Une visite des rues avoisinantes, pour se rendre au Carrefour, épicerie et grand magasin où l’on trouve plusieurs produits importés. Tel, du bon fromage Philadelphia, du bon cheddarrrrrrr et du savon Dove inodore! On fait le plein et reprenons la route, à pied, pour le retour à la maison.

Sur cette route, on bifurque par un grand magasin d’électronique. On a un but précis, remplacé le rasoir de David qui à rendu l’âme en arrivant à Shanghai. Et comme la barbe pousse… il commence à y avoir urgence! Cependant, les Ping Pong sont imberbes ou presque … Alors un rasoir juste pour trimmer des poils, ça n’existe qu’en format cheveu! On essaie tous les rasoirs du genre tondeuse que l’on trouve au passage! Malheureusement, rien n’y fait… retour bredouille!

Pour le souper, Mel décide de faire de bonnes pâtes au fromage à la crème et au pesto de tomates séchées, agrémenté de belles asperges acheté au marché local de légumes. À la fin de ce fabuleux repas, on décide finalement de ne pas conserver la recette! … Ya quelques chose qui cloche … peut-être le fait que Madame a mis toute la brique de fromage et tout le pot de pesto à travers quelques pâtes ! LOL



Mardi matin, c'est-à-dire, aux alentours de 14h30 – 15h00, nous partons à la découverte du Temple du Buddha de Jade, situé non loin de chez nous. Une visite qui en vaut la peine pour voir la spiritualité des asiatiques. Jeunes et moins jeunes s’agenouillent devant chacune des statues qu’ils croisent. Ce temple est divisé en plusieurs salons, et dans chaque salon, on retrouve plusieurs Buddha. Vous pouvez vous imaginer que pour les pings, c’est comme une montée des marches de l’Oratoire St-Joseph à genoux! De plus, une fois qu’ils se relèvent, ils font offrande de quelques pièces de monnaie! Ça leur coûte une beurrée allez voir les Buddha!

Pour 10 yuan, supplémentaire aux 20 déjà payés à l’entrée de ce temple, on peut voir le fameux Buddha de jade blanc… On peut épargner ce bouddha plus avare que les autres puisqu’on en a déjà vue deux cent soixante mille depuis le début de la visite …. Un de plus ou de moins, ça changera rien ! Nous préférons aller voir les poissons sacré dans un étang à la sortie du temple, dont un d’entre eux est supposément âgé de plus de 200 ans. Mais on n’a pas rencontré le gars qui garde le registre de l’âge des poissons… il n’était pas disponible ce jour là…!

Après les Bouddha, nous prenons le métro pour se rendre dans un autre quartier de Shanghai où nous pouvons visiter quelques places très intéressantes tels, le Best Buy (nettement le plus beau magasin d’électronique de la ville, les vendeurs utilisent même leur ‘’Pad’’ comme des champions !!), la cathédrale catholique, le stade de soccer, un cimetière, un autre temple de la ville. On marche beaucoup, c’est pas grave, nous avons la possibilité ici et de faire du ‘’sight-seeing’’ gratuit!




Pour ce mercredi pluvieux et gris, nous allons visiter le quartier autour de la rue Tianzifang, un quartier de Shanghai qui se consacre presque uniquement aux boutiques d’art. Mel en profite même pour s’acheter un bracelet, finalement! Descend plus loin sur cette rue pour aller casser la croûte, bœuf et porc piquant… pour faire changement!



Tout près, l’entrée du Luxun Park. Celui-ci porte le nom d’un écrivain bien connu et le parc est à l’honneur de son œuvre. Un peu partout, des monuments, des pavillons, des bancs, des roches, petits ponts nous proposent de venir se recueillir dans l’esprit de cet écrivain… Un peu partout dans ce parc, on voit majoritairement des joueurs de cartes qui jouent à l’argent, quelques dormeurs sur les bancs à l’abris du soleil ou de la pluie, des chanteurs et musiciens de musique traditionnelle, tous moins bons les uns que les autres. Ce vieux Luxun doit bien se retourner dans sa tombe! Rien de ce qu’il espérait ne se produit ici!!! Et parlant de sa tombe, de chaque côté de celle-ci, qui est dans un coin peu fréquenter de ce parc, on peut observer deux immenses et superbes arbres à fleurs blanches, franchement impressionnants.





La mission de jeudi sera d’envoyer un colis au Canada. Selon l’ami Pierrot, il est très simple de le faire via China Post. Cependant, nous devrons être patients! Pas de problème, nous désirons envoyer les quelques souvenirs accumulés depuis notre arrivée, qui prennent de la place et donnent du poids supplémentaire à nos sacs! De plus, Mel à finalement réussi à trouver des cartes postales qu’elle désire aussi envoyer, une histoire de fille des cartes postales en 2010 ! :-p

Nous trouvons donc l’adresse du bureau de poste le plus près de la maison est partons avec notre butin sous le bras. Quelques papiers, des statues de pierres, un parchemin ancien et autres babioles. Arrivé sur place, le commis, qui ne parle presque pas anglais, nous regarde d’un air désabusé, ne semble pas avoir envie de se forcer pour deux étranges qui crient à travers sa vitre ‘’CANADA’’ en pointant les différents objets! Il regarde le parchemin et nous répond : ‘’no, too long’’ et c’est tout! Il retourne à sa besogne… C’est tout le service que l’on obtient. On demande si on peut acheter une boîte, explique un peu… rien à faire, ce ping-là veut rien savoir.

On retourne à la maison pour trouver une alternative à notre projet! Fedex, Puro, on va bien trouver quelqu’un qui va nous vendre une boîte et un ‘’shipment’’. Mais à quel prix? Nous avons environs pour 200 yuans de stock, et le shipping couterais 500 yuans … pas un bon ratio !

Sur le site internet de China Post, les informations sont bien détaillées. Ils nous proposent de nous aider à emballer, à assurer notre envoie, etc.… ils sont ben de service en théorie. De plus, les bureaux sont ouverts jusqu’à 22h00. WOW! On trouve un bureau dans un quartier plus bougeant, dans Pudong. Nous repartons donc, encore avec notre butin sous le bras, métro et longue marche. L’adresse n’étant pas facile à trouver, David entre s’informer dans une boutique haut-de-gamme de vêtements à côté du Ritz. C’est évident que les commis parlent anglais dans ce quartier touristique. Cependant, les trois filles en piquet dans la boutique ne semblent pas comprendre mon anglais!!! Incompris, nous reprenons la route. Puis, en courant, une des trois sort de sa boutique et crie : ‘’Did you meen China Post?’’ Heu… c’est ce qu’il a demandé pourtant… Troisième étage d’un édifice à bureau… mais comme il est tard, c’est surement fermé! De fait, c’est fermé. Tout ça pour rien! On repart encore avec notre butin sous le bras.

Nous décidons donc de souper dans un resto que Pierrot nous avait conseillé, le Element Fresh. Parfait, il y en a un juste ici! Mais pour des routards comme nous, c’est ‘’over budget’’! Mais après une journée de China Post, on mérite bien un petit supplément… On se paie donc une bouffe table d’hôte, avec sélection de vin pour chaque service, le gros luxe! C’est tellement bon en plus! Un steak parfaitement cuit, une salade fraîche avec du bon fromage de chèvre, des légumes à point, un gâteau aux carottes succulent! Et tout ça pour 476 yuans! Oufff!!! On pette le budget pour today! Retour à la maison le bedon bien plein, une petite bière sur la terrasse. Dodo…



Nous ne pourrions visiter Shanghai sans aller voir son incroyable skyline du quartier Pudong. Cependant, en ce magnifique samedi ensoleillé, c’est surement la journée la plus chaude que j’ai vécu jusqu’à maintenant, en ville. Oh que c’est lourd! On marche beaucoup, on s’arrête pour prendre un café glacé et profiter de l’air climatisé en passant dans une copy de Starbuck! Le but est d’arrivé à l’observatoire de la tour vers l’heure du couché du soleil. Alors on marche, dans les rues de Pudong, près de la rivière, encore dans la ville. Prend des photos, avec les différentes tours, le Pearl Tower, le Shanghai World Financial Center et le Jin Mao Tower que nous visiterons pour voir la ville d’en Haut. On se retrouve à l’intérieur de la tour par la première porte que nous trouvons, les ascenseurs sont toutes barrées, demandons à un gardien qui nous indique de descendre au B1, tourner à droite et nous y serons. On suit les indications, et du coup, on se retrouve dans une salle bondée de pings qui parlent fort… On achète les billets, on fait la file et on monte assez rapidement, considérant le nombre de personnes qui se trouvent sur place. Arrivé au 88ième étage, c’est l’observatoire. Une belle vue sur la ville, tout le monde se bouscule, mais bon, il faut apprendre à être patient. On voit la tombée du jour, les lumières de la ville qui s’allument, c’est splendide. Après avoir fait un million de photos, nous faisons la file pour redescendre. Les chinois on l’habitude de pousser pour être toujours devant l’autre. On se fait donc le plaisir de bloquer tous les dépassements tentés envers nous, on s’amuse… Mel est sur le point d’en assommer un ou une.

Arrivé dehors, quelle surprise!!! Nous sommes à l’entrée principale de cette attraction, qui est BONDÉE de monde! Une file qui fait au moins deux côtés et demie de l’édifice… On s’aperçoit qu’en prenant la première entrée que nous avions trouvé, on a passé devant des centaines de pongs! WOW! On n’est pas peu fier! Retour à la maison, toute cette chaleur nous a épuisé et on a pas encore souper! Ce soir, c’est délices de rue! Des sticks de viandes cuites au charbon, du riz et des nouilles, achetés sur la rue juste en bas de l’immeuble. C’est tellement bon! Et Comme nous sommes sur nos derniers miles de Shanghai, profitons-en!

Dimanche, journée de ménage. Lave les vêtements, lave les draps, lave la salle de bain, la cuisine, le plancher, Bla bla bla… Ça va être propre pour le retour de Pierrot !

Notre prochaine destination est Guilin. Environ 2h15 de vol, que nous avons booké pour demain matin, lundi, à 10h45 am. Ce qui nous donne le temps de nous rendre par métro et de s’installer ensuite à notre auberge pas trop tard dans la journée.

À minuit, une dernière tentation de bouffe de rue… on redescend se chercher des grignotines et deux bières… question d’avoir un bon souvenir de cette gastronomie! Dodo ensuite…

1 commentaire:

  1. Les cartes postales...nostalgie quand tu nous tiens...pas particulièrement rapide contrairement à internet mais avouez que c'est l'fun à recevoir.

    RépondreSupprimer